Une bonne moitié des épargnants s’estiment autonomes pour gérer leurs placements financiers

lundi 17 décembre 2018 - © Copyright Editions Francis Lefebvre

93 % des épargnants français gèrent eux-mêmes leur patrimoine financier et 59 % le font en toute autonomie. Seuls 7 % délèguent la gestion à un professionnel. C'est l'un des enseignements de la 2e livraison du baromètre AMF de l'épargne et de l'investissement. Les personnes interrogées ont néanmoins une connaissance mitigée des produits d'épargne et de placement (41 % "assez mal" et 39 % "assez bien"). Seuls 55 % des épargnants se sentent "à l'aise" pour choisir un placement qui correspondrait le mieux à leur situation ou à leurs objectifs, et autant se déclarent aussi à l'aise pour lire un document d'information sur un placement financier. La proportion tombe toutefois à 48 % lorsqu'il s'agit d'évaluer le niveau de risque et 44 % se déclarent familiers avec la presse spécialisée ou la presse financière.

Cela étant, près d’un quart des répondants recherchent des informations sur les produits d’épargne, 46 % le font régulièrement. Ils cherchent principalement des informations sur les types de placements à privilégier (43 %) ou encore des informations sur l’actualité des produits qu’ils possèdent (24 %). Il apparaît que le conseiller bancaire reste l'interlocuteur privilégié. 71 % se sentent ainsi à l'aise pour discuter avec un conseiller de leur banque et le banquier est le premier prescripteur lors de la souscription d'un contrat (57 %), devant l'entourage (39 %) ou un conseiller de la banque spécialisé en gestion de patrimoine (32 %). Le taux de réponses est de 19 % pour le notaire et de 17 % pour le CGPI.