Epargne retraite : les Français semblent privilégier les solutions individuelles

lundi 23 avril 2018 - © Copyright Editions Francis Lefebvre

Selon l'enquête 2018 sur les Français et la retraite, réalisée par le Cercle de l'épargne, AG2R La Mondiale et Amphitéa, près de 3/4 des Français (71 %) portent un jugement sévère sur le système de retraite actuel, qu'ils considèrent à la fois "injuste" et "pas efficace". A ce titre, la retraite demeure un sujet d'inquiétude. 79 % des actifs pensent, en effet, que leur pension sera insuffisante pour vivre correctement, un sentiment que partagent aussi maintenant les retraités (61 % en 2018, contre 50 % en 2017). L'appréciation sévère du système de retraite et l'inquiétude grandissante contribuent sans nul doute à une forte demande de réforme. Sur ce point, seuls 13 % des personnes interrogées sont favorables à un statu quo. 36 % optent pour des règles identiques pour tous les salariés mais avec des différences selon le statut professionnel et des caisses de retraite distinctes. Une petite majorité (53 %) se prononce néanmoins en faveur d'un régime unique de retraite, avec une caisse unique.

Par ailleurs, pour près des 2/3 des Français (65 %), la possession de la résidence principale constitue la meilleure solution pour préparer la retraite. Les produits d’épargne à long terme arrivent après l’immobilier (31 %). L’épargne-retraite proprement dite reçoit l’assentiment de 29 % des sondés. Cependant, 68 % optent pour des solutions individuelles et 58 % estiment d'ailleurs que l’épargne individuelle doit être favorisée et développée, contre 42 % qui penchent pour les produits d’épargne collective. Les moins de 35 ans sont les plus hostiles aux formules d’épargne collective (73 % privilégient à titre personnel l’épargne individuelle). Les ouvriers et les employés, du fait de revenus plus faibles, se montrent plus favorables aux suppléments de retraite en entreprise.