Quelle formation pour devenir conseiller en gestion de patrimoine ?

vendredi 10 juillet 2015

Parmi les lycéens qui viennent de décrocher leur bac cette année, certains s’intéresseront peut-être au conseil en gestion de patrimoine. Métier passionnant, il nécessite des qualités humaines et relationnelles et un bon niveau de formation. Explications.

Le conseiller en gestion de patrimoine accompagne une clientèle de particuliers en matière de création, de gestion, de développement, de protection et de transmission du patrimoine. Parce qu’il travaille sur un sujet sensible et que les attentes sont toujours importantes, le conseiller en gestion de patrimoine doit faire preuve d’une rigueur implacable.

De même, ses capacités d'écoute sont cruciales : le conseiller en gestion de patrimoine doit entendre, et comprendre, les demandes de ses clients : sont-ils intéressés par la rentabilité ? La sécurité ? Veulent-ils privilégier les transmissions ? Les revenus ?

Enfin, il doit savoir s’adapter aux lois fiscales et juridiques ainsi qu’à l’évolution des marchés. Il doit en effet être capable de proposer des solutions en tenant compte de toutes les options présentes. Pour résumer, le conseiller en gestion de patrimoine doit être motivé, rigoureux, avoir un bon sens relationnel et faire preuve de discrétion. Une bonne formation lui permettra d’acquérir les connaissances financières, juridiques et fiscales indispensables.

Formation: écoles ou universités

Pour devenir conseiller en gestion de patrimoine, il y a plusieurs possibilité Après un bac+4/5, les écoles de commerce organisent des mastères spécialisés d'un an dans les domaines de "la finance de marché et la gestion du patrimoine" et "la gestion du patrimoine". A l’université, il faut s’orienter vers des masters dans le domaine de l'économie-gestion, de l'assurance ou de la finance. De manière générale, les formations recommandées diplôme sont des bac + 5 en gestion, finance ou droit d’une école de commerce ou de l’université.