Immobilier. Le boom de l’investissement locatif

jeudi 4 juillet 2019

Au cours de ce premier semestre 2019, le marché de l’immobilier a tourné à plein régime, dopé par l’envol spectaculaire de l’investissement locatif. Si la construction neuve enregistre une relative stagnation, l’immobilier ancien est en plein boom au point que l’on devrait flirter avec le cap du million de transactions, en cette année 2019, un niveau record essentiellement porté par l’investissement dans le locatif.

Tout, il est vrai, se conjugue pour stimuler le marché de l’ancien dont la hausse atteint 30 %, en ce premier semestre 2019, par rapport à la même période de l’an dernier. D’abord, il y a les disponibilités financières. Les taux d’emprunt restent à un niveau historiquement bas et les banques poussent au jeu, même à des taux d’emprunt quasi dérisoires, tant elles disposent de liquidités. Pour les mêmes raisons, les taux d’épargne n’offrent que du rendement minimum, souvent inférieur à l’inflation quand il s’agit de livrets d’épargne.

Le choix est donc évident pour ceux qui cherchent un bon placement, d’autant que jamais le locatif n’a paru aussi attractif. Il faut bien sûr le mettre en lien avec le phénomène Airbnb qui a révolutionné le secteur, surtout dans le premier pays touristique du monde, où on peut très facilement louer un logement pour des courtes périodes à des tarifs très attractifs. La tendance est particulièrement marquée à Paris où le locatif, durant ce semestre, a représenté un tiers des transactions malgré un prix au M2 à environ 10.000 € et l’encadrement des loyers. Quand l’argent n’est pas cher et la demande bien soutenue, nombre d’investisseurs n’hésitent pas à sauter le pas. D’autant qu’en ces temps d’incertitudes sur les retraites, ce type d’investissement est aussi une bonne opportunité de préparer, longtemps à l’avance, le moment où on cessera définitivement son activité professionnelle.