Immobilier : moindre pression sur les prix de l’ancien

jeudi 4 juillet 2019 - © Copyright Editions Francis Lefebvre

Sur le marché de l'immobilier ancien, la progression des prix signés pour les appartements reste modérée, selon le dernier baromètre LPI-Se Loger : + 1,7 % au cours des trois derniers mois, + 3,5 % sur un an. "En revanche, les tensions saisonnières des prix signés perdurent sur le marché des maisons (+ 3,6 % au cours des trois derniers mois)", indique le baromètre, "mais elles sont moins vives que par le passé (+ 4,6 %)". Depuis la fin de l'année dernière, le rythme des hausses se stabilise dans la plupart des grandes villes, même si on observe encore de belles envolées des prix à Nantes (+ 5,2 %, 3 569 € / m2) et à Toulouse (+ 7,3 %, 3 778 € / m2) au cours du dernier trimestre. À paris, les prix signés s'établissent au-dessus de 10 000 € le mètre carré depuis le 11e mois consécutif et maintenant dans 12 arrondissements (+ 1,5 % sur trois mois et + 6,1 % sur un an).