Immobilier : ralentissement sensible des prix

lundi 26 février 2018 - © Copyright Editions Francis Lefebvre

"Le relâchement de la pression sur les prix ne se traduit pas encore par un recul des prix, mais le ralentissement [sur le marché des appartements anciens] est sensible", selon le dernier baromètre de l'Observatoire LPI-Se Loger. Le prix moyen signé au m2 (4 367 € au niveau national) a progressé de 1,5 % au cours des trois derniers mois, contre + 2,4 % il y a un an à la même époque. L'inversion de la courbe est plus marquée sur le marché des maisons : – 1,2 % au cours des trois derniers mois, contre + 0,3 % il y a un an.

Au cours des trois derniers mois, les prix ont encore progressé de façon significative à Toulon (+ 8 %, 2 772 €/m2), Rennes (+ 7 %, 2 995 €/m2) et Lille (+ 5,3 %, + 6,1 % sur un an, 3 222 €). Ils ont baissé à Marseille, Montpellier, Strasbourg et au Havre. Notons que, sur un an, seule la ville de Bordeaux connaît encore une hausse des prix supérieure à 10 % (+ 13,2 %).