L’entretien du mois : Janus Capital Group

mercredi 6 juillet 2016
Janus-Capital-Group

Janus Capital Group est une société de gestion américaine crée en 1969 et cotée à la bourse de New York. Les encours sous gestion de la société se portent à 194 milliards US$ au 30 mars 2016. La société enregistre une croissance de ses encours de 20 % par an depuis 5 ans en Europe et en Asie. Janus Capital Group a ouvert un bureau en France en 2012 afin de répondre le plus efficacement possible aux besoins de ses clients français. L’équipe à Paris est constituée de 3 personnes : Julien Froger, François L’Hénoret et Emilie Legeindre. Ils nous présentent leur société.

Quelle est la valeur ajoutée de Janus Capital Group, son expertise ?

Janus Capital, reconnue à travers le monde pour son analyse fondamentale et ses équipes d’analystes, a effectué depuis 2010 un travail de diversification de sa gamme de fonds proposés. Elle est historiquement reconnue pour sa gestion actions et depuis l’arrivée de Bill Gross en septembre 2014 pour sa gestion obligataire Global Macro. Ces nouvelles stratégies visent à offrir aux clients une performance absolue en s’affranchissant des contraintes de gestions traditionnelles.

Présentez nous votre fonds phare, le fonds Janus Global Unconstrained Bond Fund

Le fonds Janus Global Unconstrained Bond Fund est un fonds géré par Bill Gross (élu « gérant obligataire de la décennie 2000-2009 » par Morningstar) dans avec un triple objectif : préservation du capital des clients, générer une performance absolue quel que soit l’environnement de marché et offrir une performance décorrélée des actifs traditionnels (action/obligation).

Quelle est votre vision macroéconomique sur les 12 prochains mois ?

L’équipe de gestion Global Macro Fixed Income dans laquelle travaille Bill Gross est relativement prudente quant à la façon dont les principales puissances économiques vont sortir de la spirale des taux zéro et de l’émission toujours plus importante de monnaie. Le marché obligataire est devenu très cher et peu rentable, ce qui doit alerter les investisseurs qui ne peuvent espérer retrouver les rendements extraordinaires que les trente dernières années ont pu offrir.
La volatilité restera élevée à la fois sur les actions, les obligations et les devises. Il faudra savoir en tirer parti.

Faut-il craindre les effets post-Brexit ?

On ne sait pas encore quels sont les accords qui vont être signés entre le Royaume Uni et l'Europe. On peut juste se douter que ce manque de repère va créer de la volatilité sur les marchés. 

Si vous avez 100 000 € à placer à un horizon de 5 ans, qu’en faites-vous ?

Nous sélectionnerions quelques fonds diversifiés flexibles ayant des stratégies d’investissement différentes. Nous nous assurerions avec notre conseiller en gestion de patrimoine que ces stratégies soient complémentaires et gérés par des personnes d’expérience.

Selon vous, quels sont les avantages d’avoir un conseiller en gestion de patrimoine aujourd’hui ?

Donner accès à des fonds de grande qualité et peu accessibles dans les offres standards. Suivre en toute indépendance la gestion de ces fonds pour le compte de ses clients sur le long terme. Garantir un parfait alignement entre les offres de produits financiers et les besoins du client final dans le cadre d’une fiscalité avantageuse. 

Entretien réalisé le 1er juillet 2016.